Topsites




 
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
mokuton sennin asura senju katon Shūsen enton
Derniers sujets
» Renouveau
Dim 29 Déc - 19:39 par Kurorai Rin

» P'tite question
Sam 21 Déc - 19:52 par Meian Noroi

» Fûma no Jutsu
Sam 9 Nov - 13:22 par Fûma Tarō

» P'tite question
Dim 3 Nov - 0:16 par Doc Saîto

» La rose à 10
Mer 30 Oct - 20:48 par Eikõ

» # Livret de techniques ▬ ALPHA S. GETSUREI
Mer 30 Oct - 18:25 par Meian Noroi

» The Nurse Boy [ 40 % ]
Mer 30 Oct - 17:37 par Meian Noroi

» Urakami Iori [U.C.]
Mer 30 Oct - 17:36 par Meian Noroi

» Présentation de Bakura - Jinchuuriki du Gobi
Mer 30 Oct - 17:33 par Meian Noroi

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      

Sujets similaires

Partagez | .

 Une rencontre pour le moins inattendue ( feat Genshi )

Genin de Konoha
Messages : 37
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 23
Genin de Konoha

Fiche de Suivi
Niveau: 3
Expérience:
0/30  (0/30)
MessageSujet: Une rencontre pour le moins inattendue ( feat Genshi )   Ven 11 Oct - 19:42



Un temps capricieux était en train de s'abattre sur le village caché des Feuilles, plus connu sous le nom de Konoha. La pluie était omniprésente et cela durait maintenant depuis quelques jours. Dans le quartier du clan Nara, un jeune homme était en train de s'entraîner avec d'autres personnes dont ces deux parents. Cela faisait très longtemps qu'il n'avait pas pu tester ces aptitudes au combat et montrer ces progrès aux personnes proches de lui. Malgré le temps, cela faisait de nombreuses heures qu'il était à l'extérieur de chez lui et qui se surpassait, même si cela n'était qu'un simple entraînement. Depuis petit, il prenait son entraînement au sérieux et faisait toujours le maximum, pour évoluer et devenir très puissant, pour pouvoir défendre son village et grimper dans la hiérarchie des shinobis. Bien qu'il n'était qu'un simple Genin, il avait beaucoup de qualités et était un ninja très intelligent, ce qui n'était pas non plus une grande nouvelle, vu que les Nara étaient justement connus pour être des stratèges avec beaucoup de talents et pour leur intelligence. Tengoku ne dérogeait donc pas à la règle et essayait de tout faire pour honorer son clan et montrer ce dont il est capable. Au bout d'un certain temps, il se décida à rentrer pour pouvoir rester tranquille et se reposer un peu, suite à l'entraînement intensif qu'il venait d'effectuer. Il arriva devant les escaliers et monta dans sa chambre, avant de tomber littéralement sur le lit, épuisé, mais heureux d'avoir vu sur le regard de ces parents, une certaine fierté. Aucune lettre n'arrivait et Tengoku décida donc de se lever pour sortir un petit peu, en voyant qu'aujourd'hui, aucune mission n'était d'actualité et qu'il avait donc l'après-midi de libre. Sans vraiment savoir ce qu'il allait faire, il se contenta de rassembler certains accessoires, très importants pour un ninja, avant de pousser la porte de chez lui et de marcher dans les rues du village. La pluie était toujours au rendez-vous et de plus en plus violente, ce qui ne dérangeait pas vraiment le jeune ninja, qui était à l'heure actuelle, perdu dans ces pensées. La situation du village, toutes les missions qu'il avait effectuées, il ne pouvait s'empêcher de se souvenir de tout cela. Il avait de plus en plus de difficultés à respecter l'Hokage et ne pensait que du mal de lui, il ne faisait les missions que pour servir son village entier et rien d'autre, cet homme ne faisait que du mal à Konoha et ne méritait pas qu'on se batte pour lui. C'est donc pour cela qu'il avait pris sa décision et qu'il ne comptait pas changer d'avis, tant que l'Hokage lui-même ne changera pas de comportement. Bien que Tengoku savait pertinemment qu'il n'allait surement pas changer, le jeune membre du clan Nara avait tout de même une très mince lueur d'espoir en lui.

Tout en continuant à marcher d'un pas lent, se laissant tremper par la pluie, il regardait autour de lui. Le village n'était bientôt plus que l'ombre de lui-même et on ressentait une certaine peur dans les yeux des villageois. Bien évidemment, cela faisait mal au jeune shinobi de voir tous ces gens dans cet état, mais il ne pouvait rien changer à cela, en tout cas pas pour l'instant. Malgré cela, la vie continuait et il fallait aller de l'avant, tout en priant pour ne pas avoir comme demeure, la fosse commune. Sans vraiment savoir où il se rendait, le jeune membre du clan Nara, parcourait les différents quartiers de la ville, rencontrant des personnes qu'il connaissait, discutant même avec eux, durant de longues minutes. Bien évidemment, il ne voulait pas rester au même endroit, car la pluie était toujours présente et il était déjà bien trempé, mais heureusement, sa tenue lui tenait chaud et c'était le principal au final. Cependant, il s'arrêta au milieu d'une rue, lorsqu'il croisa un homme, qu'il n'avait jamais eu auparavant et très étrangement, il sentit quelque chose d'étrange. Malgré cela, il pensait tout simplement perdre la tête et juger cet homme sans le connaître, peut-être que c'était tout simplement un voyageur et qu'il n'avait donc rien de mal à cela. Tout en continuant sa route, il ne cessait de se souvenir de cet inconnu qu'il venait de rencontrer, se posant de plus en plus de questions. Tengoku continuait donc à avancer, tout en se rendant dans un quartier plutôt désert de la ville et sombre.

Cependant, il s'arrêta une nouvelle fois, quand il entendit des bruits de pas derrière lui. Sans se retourner, il resta dans cette position, attendant de voir ce qui allait se passer, sans prendre la parole. Il pouvait bien sûr s'agir d'un simple passant, mais aucun habitant du village n'oserait se rendre dans cette ruelle, ce qui voulait bien dire que les choses n'étaient pas claires. Au bout de quelques secondes, il n'entendait plus les bruits de pas, mais sentait une présence, comme si quelqu'un l'observait. En se retournant, il remarqua cet homme, celui qu'il avait croisé quelques minutes auparavant. Depuis le départ, il avait eu des doutes sur lui et le voir dans une ruelle comme celle-ci, venait confirmer ce que le jeune shinobi pensait. Bien sûr, il ne le connaissait pas et ne pouvait pas le juger, mais ce qui était certain, c'est qu'il n'était pas du village, mais même devant l'inconnu, il ne prit pas la parole, attendant de voir ce qui allait se passer. Toujours sur ces gardes, prêt à se défendre si nécessaire.


BOHEMIAN PSYCHEDELIC
Voir le profil de l'utilisateur
Déserteur d'Iwa ~ Rang B
Messages : 28
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 20
Déserteur d'Iwa ~ Rang B

Fiche de Suivi
Niveau: 10
Expérience:
44/100  (44/100)
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins inattendue ( feat Genshi )   Dim 13 Oct - 9:45
Le pays du feu, enfin, il pouvait le découvrir. Il avait enfin déserté les terres du pays de la terre, enfin, il avait pu découvrir de nouveaux territoires. Enfin. Son périple l'avait emmené jusqu'aux portes de la cité de la feuille, Konoha. Afin de ruser les gardes, il usa d'une technique de métamorphose, académique. Bien inséré dans celui-ci, notre héros décida de maintenir ce jutsu afin d'éviter que toute mauvaise rencontre ne lui porte préjudice. Alors qu'il se dirigeait, d'un pas nonchalant, vers le cœur de la cité, il s'imposa une brève halte. La pluie se mit à battre, à frapper le sol et à tremper les hommes. Ils affluèrent de toute part attrapant ça et-là un bout de carton qui trainait, se couvrant tant bien que mal face à cette eau que leur imposait le ciel. Notre héros était stupéfait. Il apposa délicatement sa capuche sur sa tête et soupira. Là, autour de lui, dans toutes ces sombres et étroites ruelles la pauvreté faisait rage.

Là, assise à même le sol, une femme tentait de faire taire son enfant. Ce nourrisson, lui qui criait avec rage, presque avec mépris. On pouvait s'imaginer qu'il criait à la face des dirigeants de la cité. Comme pour appeler à l'aide, comme pour appeler le peuple à la révolte, un cri, tout ce qu'il y a de plus normal. Chaque homme pouvait aller de son interprétation, Genshi lui pensait qu'il criait à la rébellion, à la liberté : mais peut-être avait-il simplement froid, faim et soif. Autant de besoins élémentaires que cette classe sociale ne pouvait atteindre. Cette femme, elle imposait le respect. Malgré sa situation difficile, presque invivable, elle tentait de vivre, de se débattre : de survivre. Notre héros s'approcha, tendant en sa main quelques pièces. Le spectacle qui s'imposa à sa vue lui fit perdre équilibre.

Le long de la rue, des hommes, des femmes, emmagasinés les uns sur les autres, comme du bétail. Vivant des restes des hautes classes, des déchets qu'ils pouvaient émettre. Tel du bétail ... Cette vue rappela à notre héros d'où il venait, son enfance, sa vie. Il eut pitié pour ce peuple, une larme coula. Une seule. Il serra son poing avec force, maintenant son regard sur ces gens, étalés là, sur le sol.

" Ô vous, habitants de Konoha. Les temps sont durs pour vous, je le sais. Mais je vous en prie, vivez, tenez votre regard droit. Ne faiblissez pas, n'abandonnez pas. Croyez en vos forces, en vous, en vos rêves. Vos rêves vous guideront, vous permettront d'y croire, d'être plus forts. Un jour, je reviendrai, je vous rendrai votre liberté. Je rendrai liberté à tout homme sur cette terre. Je le jure. - son regard se pose sur le ciel - Croyez-moi, ayez foi en l'humanité. " lâcha-t-il, un regard plein de rage et de rancœur, d'une voix tremblante mais droite, d'une profonde sincérité.

Notre héros racla sa gorge, frotta ses yeux et offrit sa bourse à la femme qui l'avait tant ému. Il ôta la capuche, s'agenouilla face à elle et chuchota son nom à son oreille. Il lui pria de ne jamais le dévoiler, mais de l'apprendre à son fils, plus tard. Elle arracha la bourse des mains de notre déserteur, elle contenait du pain et une bonne vingtaine de pièces. Elle le gratifia alors durant plusieurs minutes. Genshi se leva, tourna le dos à ces hommes et s'en alla. Alors comme ça, la situation à Konoha était bien pire qu'à Iwa.

Il se mit à marcher d'un pas plus prononcé, plus vif. Autour de lui, de nombreuses échoppes s'imposaient. Les hommes étaient pleins de vie, riaient à foison et dépensaient sans compter. Alors c'était ça, la cité de la feuille. Un village à double facette, où richesse et pauvreté s'opposaient. Les riches vivaient dans la lumière, profitant des biens et des services qu'offraient la pays, tandis que les pauvres vivaient dans les ténèbres, s'arrachant les restes de la haute société. La faute à une dictature bien insérée, qui alimentait les plus hauts personnages tout en essorant les plus démunis. Notre héros comprenait enfin pourquoi il y avait tant de réfugiés politiques en provenance de Konoha, oui, il comprenait enfin. Il continua à marcher dans ce village, dans le but de rencontrer un ninja, oui, un simple ninja.

Un gamin. Une cible idéale. Dans un épais nuage de fumée notre déserteur défit son jutsu de transformation, reprenant ainsi son apparence habituelle. Il le suivait depuis maintenant quelques minutes, à en juger par son temps de réaction il ne devait être qu'un simple genin. Il arborait un casque sur ses oreilles, le numéro vingt-sept y était gravé. Sa chevelure était rare, certes le brun s'imposait, mais au centre des flammes s'imposaient. Étrange. Sa veste était verdâtre, remontée jusqu'à son cou. Afin de rester sur ses gardes, notre héros fit quelques mudras, afin de garder une longueur d'avance sur son interlocuteur. Après plusieurs minutes de filature il se retourna enfin. D'un pas lent, notre héros marcha vers celui-ci. Il semblait apeuré, aucune parole ne jaillit de son être. Genshi se décida à entamer le dialogue.

" Genin de Konoha, hein ? Tu vis bien ici, t'es bien rémunéré ? Tu dois avoir quoi, quinze, seize ans à tout péter, et déjà, tu veux te battre face à un déserteur ? Oublie, baisse ta garde, je ne te ferai pas de mal. " dit-il, un brin moqueur

Il songea à se présenter, mais mieux valait rester sous couverture. Il n'attendait pas de réponse de la part du gamin, simplement un gain de confiance. Comme pour montrer qu'il ne devait pas avoir peur de lui, il ôta sa capuche. Laissant s'aérer sa grasse chevelure brune. Il respira quelque peu, ordonna sa pensée, synthétisa ses propos et reprit.

" Toi, en tant que ninja, tu fous quoi ? T'es conscient que là, pas loin, il y a des gens qui vivent de rien ? Alors que toi tu te la coule douce au sein de ta petite famille. Tu trouves ça normal ? " continua-t-il, sans être vraiment adroit dans sa formulation.

Il soupira, attendant cette fois une réponse bien structurée de la part de l'enfant.

" En fait la vraie question, c'est plutôt ... Qu'est-ce que tu penses de tes dirigeants ? " lâcha-t-il en guise de conclusion.

Son regard était droit, il fixait sans relâche le jeune homme, comme si ce gamin allait guider ses idéaux, comme s'il allait changer sa manière de voir le monde. Il soupira, laissant tanguer son regard, vide, vers le ciel.
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Messages : 37
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 23
Genin de Konoha

Fiche de Suivi
Niveau: 3
Expérience:
0/30  (0/30)
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins inattendue ( feat Genshi )   Dim 13 Oct - 12:02



Toujours en restant à l'arrêt, Tengoku se laissa tremper par la pluie, toujours aussi menaçante. Il était en face de l'inconnu et se demandait vraiment ce qu'il pouvait bien lui vouloir. Ce qui était certain, c'était qu'il n'avait jamais vu cet homme auparavant. Pour le jeune membre du clan Nara, il s'agissait surement d'un étranger, mais il ne comprenait pas pourquoi il se rendait dans ce village. En effet, la tristesse et la pauvreté pouvaient se voir sur le visage des villageois, il ne comprenait donc pas comment un étranger pouvait venir dans ce village, alors qu'il n'avait rien de "touristique". Pour être franc, son interlocuteur l'intriguait vraiment, sauf qu'il ne le montrait pas et restait tout simplement sur ces gardes. On pouvait voir que l'inconnu avait une assurance rare et qu'il avait l'air sûr de lui, ce qui étonnait vraiment le jeune shinobi. Au fond, Tengoku se demandait vraiment si cet homme ne l'avait pas suivi, car auparavant, il avait croisé son regard et comme par hasard, quelques minutes plus tard, il se trouvait en face de lui. Ignorant ces intentions, il restait très prudent et prêt à se défendre, même s'il ne savait pas s'il était un ninja, il devait prendre ses précautions. D'habitude, il aurait questionné presque immédiatement cet homme, mais très étrangement, il était plus sur la défensive qu'autre chose. Comme s'il se doutait au fond que quelque chose clochait, ne voulant pas prendre de risque, il voulait d'abord connaître en premier lieu, les intentions de son interlocuteur. Tout en restant au même endroit, il regardait autour de lui, tout en regardant certaines fois l'inconnu dans les yeux, pour essayer de voir, une quelconque réaction au niveau de son visage.

C'est alors que l'homme se rapprocha un peu du jeune Genin et se mit à lui parler, avec une voix pleine d'assurance. Tout en laissant parler son interlocuteur, il l'écoutait aussi attentivement et il était très surprit de savoir que c'était en fait un nukenin, mais qu'il n'était pas ici pour se battre. Après tout, il avait l'air bien plus âgé que lui et surtout d'un niveau plus élevé, il ne pouvait donc pas tenter l'impossible, sans connaître la force de son adversaire au préalable. Cependant, il ne se présenta pas plus que cela, tout ce que Tengoku savait, c'était qu'il était un déserteur et qu'il n'était pas là pour engager un affrontement, ce qui semblait tout de même étrange. Avant que le jeune membre du clan Nara ne puisse répondre à ces paroles, il lui adressa encore quelques mots, avec une voix bien plus froide et dure à l'encontre du Genin. Sans le cacher plus longtemps, les paroles de cet inconnu venaient de le toucher en plein cœur et à ce moment-là, Tengoku serra les poings, tout en sachant au fond de lui, que le déserteur avait raison sur ce point. Son interlocuteur venait de lui demander s'il avait conscience que des personnes souffraient et vivaient dans la misère, alors que lui était tranquillement dans sa petite maison avec sa famille, ne manquant absolument de rien. Ces paroles avaient vraiment touché le jeune ninja et il continuait de serrer le poing, tout en essayant de garder la tête haute. Évidemment, voir toutes ces personnes malheureuses, cela faisait beaucoup de mal au jeune Genin, mais il ne pouvait rien faire, en tout cas pas pour le moment. Tengoku n'était encore qu'un Genin et il ne pouvait pas faire quoi que ce soit d'important pour eux, si ce n'est d'accomplir ces missions pour eux et de leur redonner en quelque sorte espoir.

En réalité, toute la haine qu'il pouvait avoir contre les dirigeants de son village et surtout du Hokage, ne faisait que ressortir à la surface. Peut-être qu'il n'avait pas de compte à rendre à cet inconnu, mais il avait réussi à toucher son point sensible. Alors qu'il voulait lui dire tout ce qu'il ressentait, une nouvelle fois son interlocuteur lui posa une nouvelle question. Il lui demandait tout simplement ce qu'il pensait de tous les dirigeants de ce village. Trois questions posées, toutes très intelligentes et qui avaient réussi à atteindre le coeur de Tengoku. Cependant, il n'y avait pas encore eu de réponses à toutes ces questions, mais cela n'allait plus tarder à venir à présent. Toujours en serrant les poings, il fixait le nukenin, qui apparemment avait terminé d'exprimer son opinion et de lui poser toutes ces questions. Il s'avança également et adopta une posture droite, la tête haute, ne pouvant s'empêcher de serrer les poings, la colère et la tristesse, commençait tout doucement à monter en lui.

« Tu peux me juger, dire ce que tu penses de moi, tu ne sais pas ce que je suis, ce que je ressens. A chaque fois que je pars en mission, je ne le fais pas pour mes dirigeants, mais bien pour mon village, pour qu'un jour je devienne puissant et que je puisse offrir à ces gens, autre chose que de la misère et de la tristesse. Seulement, comme tu l'as si bien dit, je ne suis qu'un Genin à l'heure actuelle et je ne peux pas faire de miracles. Cependant, si tu crois que je me moque de mon village et de toute cette pauvreté autour de moi, c'est que tu oses me juger sans me connaître. J'aime mon clan, j'aime donc ma famille, mais j'aime surtout mon village et je ferais tout pour que cette dictature s'arrête et cela même si je dois y laisser la vie ! »

Tengoku venait de vider son sac et étrangement, se confier et exprimer tout ce qu'il pensait à l'intérieur de lui, c'était comme si un poids venait de s'en aller. Il se sentait donc plus léger et il arborait une posture bien spéciale, on pouvait le voir plus détendu et serein d'une certaine façon. L'inconnu semblait vraiment être surprit par tout cela, mais le jeune membre du clan Nara, ne savait pas si c'était une réaction positive ou négative. Il n'était pas là pour plaire aux gens, mais pour changer la situation de ce village et faire en sorte que les habitants de Konoha, puissent être libre et heureux, rien de plus. Comme il venait de le dire au déserteur, il n'avait pas peur de mourir et il le ferait sans hésiter pour son village qu'il aime par-dessus tout. Il regardait à présent son interlocuteur, avec une lueur d'espoir dans les yeux et une certaine détermination pouvait se lire sur son visage.


BOHEMIAN PSYCHEDELIC
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une rencontre pour le moins inattendue ( feat Genshi )   Aujourd'hui à 6:42
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réglage du PC pour consommer moins
» Une ONG pour le moins raciste
» Un entrainement pour le moins... foudroyant! [pv Buster]
» J'ai besoin de conseil pour prendre mon envol - feat Marek
» Elvia&Gab •• Des retrouvailles pour le moins royales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum