Topsites




 
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
sennin Shūsen katon mokuton senju asura enton
Derniers sujets
» Renouveau
Dim 29 Déc - 19:39 par Kurorai Rin

» P'tite question
Sam 21 Déc - 19:52 par Meian Noroi

» Fûma no Jutsu
Sam 9 Nov - 13:22 par Fûma Tarō

» P'tite question
Dim 3 Nov - 0:16 par Doc Saîto

» La rose à 10
Mer 30 Oct - 20:48 par Eikõ

» # Livret de techniques ▬ ALPHA S. GETSUREI
Mer 30 Oct - 18:25 par Meian Noroi

» The Nurse Boy [ 40 % ]
Mer 30 Oct - 17:37 par Meian Noroi

» Urakami Iori [U.C.]
Mer 30 Oct - 17:36 par Meian Noroi

» Présentation de Bakura - Jinchuuriki du Gobi
Mer 30 Oct - 17:33 par Meian Noroi

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      

Sujets similaires

Partagez | .

 Eikõ 栄光 price of fame, prince of darkness ♅


Messages : 14
Date d'inscription : 20/10/2013
MessageSujet: Eikõ 栄光 price of fame, prince of darkness ♅   Lun 21 Oct - 12:19



EIKÕ ▲ Some men just want to watch the world burn.

 

NOM ET PRÉNOM : Eikõ Meian.
ORGANISATION: Kuranato.
GRADE : Rang A.
AFFINITÉS ET SPÉCIALITÉS : Hijutsu → Hikariton, taijutsu, genjutsu.

CHAPTER ONE → pain makes us open our eyes






On lui demandera un mot, face à cette promotion, il déclarera « I WILL PUT AN END TO THIS TWISTED SYSTEM ! AND CREATED A NEW.. » sous les yeux exorbités des kages et des daimyos. Personne n'y croyait, seul dieu savait ô combien ils avaient tords.

CHAPTER TWO → i become an avenger


Toujours habité par une haine farouche, on commença à voire en moi le potentiel lorsque, passant d'une rang D à une rang B mon pouvoir se déclencha par seul appétence de protéger ma vie. J'avais une ambition, ma vie, au-dessus de toutes les autres, mon nom, connu de tous, mes yeux, craint du monde entier. Comme le lion, l'orque ou l'ours. Devenir un super-prédateur. L'homme n'est plus le super-prédateur ultime, celui qui a la possibilité de tuer tous, un être se plaçait désormais au sommet de la chaîne alimentaire ou se placera. Un délire égocentrique prenait de plus en plus place, je me mis même en tête d'apprendre à chasser, d'user de mes talents pour attraper à main nue n'importe quel animal et le bousiller à même le sol. La lumière se faisait peu à peu sur mon chemin obscurcissant toujours un peu plus mon âme. Le besoin de force, l'envie de faire fort. Cependant, comme tout adolescent, au milieu de mes entraînements à savoir "déterminer le point de chute d'une pièce de monnaie en gardant les yeux fermés", "trouver la pomme la plus rouge de l'arbre", "déterminer le danger d'une baie à son goût". Malheureusement, bien que la vue, l'ouïe ou encore le goût devinrent tes forces, l'odorat et le toucher ne progressèrent pas. Peut-être n'étais-je pas ce qu'il faut pour cela. La vitesse, la force et explosibilité furent les choses que je travaillais avec le plus d'envie, mais ce n'est pas tous, afin de palier à ce puissance brute, la force venait avec la vitesse, mais la force n'était pas là de base. Mon analyse et mon intelligence me permettais de palier, d'anticiper et de prévoir. On m'avais entraîné pour cela, j'avais quitté le village.

Cependant, comme tout adolescent, la jeunesse laisse place à d'autres expériences. Qui n'était pas attiré par la beauté androgyne louable à un saint. Une peau immaculée et pur faisant ressortir les tant aimés par ma mère orbes sombres. Un nez et une bouche fin/e. Un sourire, mais quel sourire. La magnificence des plus purs, tellement qu'elle en devenait illicite et, le seul attrait du moment pour le chasseur restait sa coéquipière. Attiré par les deux orbes céruléens qui lui servaient de yeux. Obnubilé par ceux-ci, ils ne se souvenaient certainement pas des interdits ninjas, par contre, comme on dit dans ce monde, qui est assez jeune pour tuer l'est assez pour boire et baiser. Cela se finit rapidement, mais bien. Aucun problème de ce côté là.

Finalement, de douze, son passage Juunin, à seize ans, il ne fait que s'améliorer. Usant de son génie et de son peu d'attrait afin de progresser. Il se doutait que peu de personne de son âge pouvait l'arrêter, mais la population des ninjas fortes ne contenaient que peu de personne de son âge. Tous étant déjà bien plus vieux. Il développa son affinité, sa lumière usant des connaissances physiques que l'on avait déjà sur celle-ci pour imaginer un tas de combinaison qui ne pourront qu'améliorer son style actuelle de combat. La lumière était comme lui, fine et rapide et pourtant incroyablement tranchante. Son équipe fut finalement envoyé à Kiri pour une mission de la plus haute importance, se classant au rang S du fait de son importance et pas de sa dangerosité. Les ninjas avaient même l'interdiction de se mettre en danger inutilement. Une mission pour lui, diplomatique et stratégique. C'est aussi l'un de ses premiers meurtres humains humains non-obligatoire, mais préférable. Rien de bien bouleversant, en apparence pour un ninja, mais intérieurement cela avait encore un petit bouleversé la personnalité déjà instable de quelques choses qui se rapprochaient de plus en plus d'un psychopathe. Aucune attache, aucune envie, seulement le besoin de faire du mal. Il comprit d'ailleurs, dans cette période, qu'il avait confondu attirance et sentiment, il l'avait comprit lorsqu'une de ses flèches lumineuses s'étaient figés dans l'abdomen de sa coéquipière, traversant le chef mafieux et celle-ci avant de se perdre dans l'horizon brumeux Kirijin, cela signifiait la fin d'une bataille pour l'eau, mais une série de question pour l'Iwajin.

Ce sera finalement sur le coup d'un caprice qu'il s'exclamera « Je n'ai fait qu'accomplir ma mission. » devant son sensei et son kage. Son état d'esprit était celui des ninjas de l'ancien temps qui avaient déjà causés tant de maux au monde shinobi. Il rejoindra l'anbu et peaufinera ses méthodes de chasses, de traques et d'assassinats. Il apprendra à utiliser des poisons pré-fabriquer et l'utilités de ceux-ci. Ayant déjà une connaissance de la forêt, la fabrication de la plupart d'entre eux faisait partie de ses compétences. Il fut séduit par la façon de penser humaine en ces lieux et se mit à étudier la psychologie. Son temps étaient immenses aussi ne fut il pas gêné par tous ces nouveaux passe temps. Mais plus il se renseignait, plus il confortait son état de prédateur humain.



Il fuira le village une fois sa vingtaine atteint, il aura compris qu'on l'utilisait, bien moins ici qu'ailleurs, mais qu'il était tous de même un objet. Il voyagera et apprendra avant d'être recueilli par Kuranato où il s'épanouira au sommet du monde.

_____

Pseudo/Nom : Nicotrosex.
Première impression du forum : Bonté divine. *orgasmdusifis*
Comment l'avez-vous découvert : Mais maintenant j'ai google. ♪
Mot de Passe : Validé [Meian]
(c) AMIANTE

[/font]
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 14
Date d'inscription : 20/10/2013
MessageSujet: Re: Eikõ 栄光 price of fame, prince of darkness ♅   Mer 23 Oct - 13:24
J'suis un peu déçu de ce que j'ai écris, m'enfin j'vais le laisser sinon j'vais mettre un siècle à réécrire. Bref, j'vous laisse mes 2000 mots d'mierdass. Sad
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Kumo ~ Jinchuuriki de Nibi
Messages : 115
Date d'inscription : 14/09/2013
Genin de Kumo ~ Jinchuuriki de Nibi

Fiche de Suivi
Niveau: 1
Expérience:
55/10  (55/10)
MessageSujet: Re: Eikõ 栄光 price of fame, prince of darkness ♅   Mer 23 Oct - 16:09
Chaluuut, d'abord le topos des fautes :

Spoiler:
 


Ensuite, sur la pres... Je dois dire que c'est un BG assez peu orignal sur le fond, dans la forme ça passe ^^ Un surdoué qui devient rempli de haine à cause de l'absence de ses parents ? Sasuke en avatar en plus !

" sous les yeux exorbités des kages et des daimyos. " Euuuh nope, no possible. Les Kages ne se voient pas en réunion de thé tout les vendredi xD Et en plus si un Genin avait balancé ça devant un autre Kage que le Tsuchi', sa tête roulerait déjà dans les égouts !


Et dernier point : "
Il fuira le village une fois sa vingtaine atteint, il aura compris qu'on l'utilisait, bien moins ici qu'ailleurs, mais qu'il était tous de même un objet. Il voyagera et apprendra avant d'être recueilli par Kuranato où il s'épanouira au sommet du monde. "

Wtf ? xD C'est tout ?
Et Kuranato ?

En plus, Kuranato a beau être extrémiste, ses idéaux sont loin d'êtres enflammés par la haine.
Et, je te rappelle qu'Iwa n'est pas une dictature comme ses congénères ^^ C'est donc étrange de déserte sans réel motif.


Bref je suis désolée mais pour moi trop d'incohérences pour atteindre le rang visé !
Les autres peuvent donner leur avis aussi, mais le mien tend à te laisser ces options :

- Modifier/Améliorer ta pres' actuelle, combler les trous (Kuranato, motif désertion)
- Partir sur un test RP, qui sera donc the last chance pour nous montrer un peu plus de "profondeur" du personnage.
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de Kuranato
Messages : 15
Date d'inscription : 01/10/2013
Chef de Kuranato

Fiche de Suivi
Niveau: 30
Expérience:
355/300  (355/300)
MessageSujet: Re: Eikõ 栄光 price of fame, prince of darkness ♅   Mer 23 Oct - 16:33
Bonjour,


Je me permets de poster car je peux venir aider Eikõ dans son débâcle.


Très cher garçon, comme l'a déjà relevé Meian, Kuranato est certes une organisation d'extrémistes, mais des extrémistes pacifiques.  Si ses membres désertent des villages comme Kiri, Konoha, Kumo et Suna, c'est dû au climat belliqueux de chacun de ces villages.  Leur but est donc celui de combattre le mal, de le contrôler, de le voir disparaître.  Et bien sûr pas de se venger sur une injustice commise, car on est un orphelin rancunier.  Après tout, le monde que nous propose KnS, sa BG, est particulièrement injuste.  C'est l'envers du miroir.
DONC !
Si tu souhaites jouer un remake de Sasuke, il faut que tu inverses sa nature.  Deux parents présents et aimants, il n'aurait manqué de rien.  Sa vengeance deviendrait donc une croisade pour aider la veuve et l'orphelin, plutôt que de rester un motif personnel.  En somme, Kuranato oeuvre pour l'humanité !


Pour ce qui est du problème de désertion d'Iwa, j'ai une solution.  Comme Kuranato est née à Iwa il n'y a pas si longtemps que ça, tu peux tout simplement faire parti de la première génération.  En bref, lorsque mon personnage décida que leur objectif de pacification devait prendre de l'ampleur, qu'Iwa étouffait leur idéal, tu n'aurais eu qu'à suivre Shūsen.  Je t'invites d'ailleurs à aller consulter ma présentation validée ici, vers la fin de son histoire : http://kagaminoshougai.forumactif.org/t88-shusen-la-fin-de-la-guerre-test-rp


Cordialement,
Moi
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 14
Date d'inscription : 20/10/2013
MessageSujet: Re: Eikõ 栄光 price of fame, prince of darkness ♅   Mer 23 Oct - 17:05
Je n'ai pas créé un remake Sasuke, soit c'est vous qui ne m'avait pas compris, soit c'est moi qui ne connait pas/plus l'Uchiha belliqueux. ee Pas vraiment un surdoué.. Un surdoué par sa réflexion et sa manière de faire, en trouvant une explication logique et physique, il arrive à palier les heures de travail des autres. Il est avant tout intelligent, pas comme Sasuke.

Bon, d'accord pour les Kage, mais l'histoire étant libre j'ai tendance à bâcler certaines parties phrases et à partir plus dans du stylay qu'autres choses. Rolling Eyes

Pour le dernier point, je ne veux pas dire, mais c'est dure d'imaginer plus sans partir dans le risque du hors sujet, déjà que je n'avais pas compris le sens de l’extrémiste pacifique.. Certes, mais mon personnage ne peut que se sentir dirigé par son village et souhaite marquer, ce n'est pas dans son intérêt de rester confiner dans un village, même libre.

Et je reviens sur le premier point de Shüsen, c'est faisable même maintenant. En soit, il n'en avait que faire de ses parents. Ouah, je vois déjà vos, c'est impossible et autre. Lorsque la mort de ses parents survint, le jeune garçon est bien assez enfoncé dans le système Shinobi pour avoir compris depuis longtemps que ça arriverait, car cela ne pouvait être autrement avec l'actuelle stature du monde.  Ce qui le dirige c'est la haine, envers tous et contre tous. Il verra en cette organisation un moyen de marquer l'histoire, ce qu'il souhaite, et il deviendra le Danzô de ton organisation. Contrairement à ce qu'il devrait être, à savoir, la lumière.

Sachant que ses points de caractère principaux sont d'abord la suffisance et l'arrogance, il n'est pas froid et distant comme Sasuke, il cherche à se servir des autres ce n'est donc pas compatible.

Blessé par vos critiques. Sad Mais je l'ai cherché, on peut pas dire que c'est le meilleur récit que j'ai fait. What a Face

Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Kumo ~ Jinchuuriki de Nibi
Messages : 115
Date d'inscription : 14/09/2013
Genin de Kumo ~ Jinchuuriki de Nibi

Fiche de Suivi
Niveau: 1
Expérience:
55/10  (55/10)
MessageSujet: Re: Eikõ 栄光 price of fame, prince of darkness ♅   Mer 23 Oct - 17:21
Pas de soucis pour la comparaison avec Sasuke hein, si ça avait été un pur remake j'aurais râlé pour de vrai xD En fait j'attend pas vraiment de justifications puisque mes remarques ne sont pas là pour critiquer, loin de là, mais pour te faire part de tes écarts ^^

Donc du coup ton choix ? o:
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 14
Date d'inscription : 20/10/2013
MessageSujet: Re: Eikõ 栄光 price of fame, prince of darkness ♅   Mer 23 Oct - 17:23
J'veux bien le sujet du test RP avant de me décider. What a Face
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Kumo ~ Jinchuuriki de Nibi
Messages : 115
Date d'inscription : 14/09/2013
Genin de Kumo ~ Jinchuuriki de Nibi

Fiche de Suivi
Niveau: 1
Expérience:
55/10  (55/10)
MessageSujet: Re: Eikõ 栄光 price of fame, prince of darkness ♅   Mer 23 Oct - 17:29
Of course, le test RP sera donc en lien avec Kuranato, vu que c'est le gros point manquant de ta prez !

" Shusen, l'aveugle, est nom qui résonne à Iwa. On parle de lui et de son départ. On parle sans vraiment savoir. On murmure des ragots; Que croire ?
L'élite d'Iwa a abandonné son village,
ou,
L'élite d'Iwa s'en détache pour mieux le protéger ?

Sans vraiment comprendre, toi, du haut de ton grade de Junin, accablé par tes pensées, tu te retrouves sans le vouloir nez à nez avec Shusen. Ta réaction ? "

Ca peu aller du simple blabla au combat. N'hésite pas à jouer avec le temps, cette rencontre est importante certes, mais la suite l'est tout autant !
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 14
Date d'inscription : 20/10/2013
MessageSujet: Re: Eikõ 栄光 price of fame, prince of darkness ♅   Jeu 24 Oct - 17:49



the deep recesses of my mind


feat eikõ & kuranato






Et bien que l'ombre se fut, les hommes semblaient se soustraire d'un des impérities qui les séparaient de la lumière. La grotte de la liberté venait d'être découverte et il fallait que tu en saches plus. Plus que quiconque sur ces armes d'une puissance que tu espérais terrifiante. Le clapotis léger de la pluie contrastait avec ton silence, rien ne troublait ton attention, il te fallait agir.. et vite. C'est pourquoi tu bondissais, l'eau densifiant ta cape, mais le visage toujours aussi dur. Graver au sein de celui-ci, une détermination farouche et une appétence s'entremêlant dangereusement avec l'attrait de la tentation. Et une nouvelle fois, tu bondis, laissant le souffle s'insinuer et se perdre dans tes guenilles.  

Les rayons lunaires divergent et te traversent de part et d'autre, plus rien à présent ne pourrait te rendre visible. Tu te sers dès lors de tes habiletés dans la furtivité pour te rapprocher de ce que l'on appelle partout dans le village la grotte divine. Et tu te dissimules, tellement bien que tu sembles disparaître. N'est-ce pas là ta principale capacité ? Composant une suite de mudra tu concentres une légère quantité de chakra dans quelques parties de ta tête, avant de t'approcher à la limite du décelable si tu n'étais pas.. toi. Et tu te perds dans tes écoutes, laissant les informations affluaient sans limite, il te faut écouter et comprendre ce que l'on raconte sur cette pierre. On dit que cette grotte a été gravée par le Rikudô Sennin et l'on dit aussi qu'elle serait capable d'anéantir un mal précis prédit par le dit sage. Et tu t'approches encore, l’accès à la relique n'était pour l'instant pas autorisé et tu ne voyais que quelques personnes, parmi celle-ci tu semblais reconnaître le Yondaime et certainement l'un de ses amis ou personne de confiance, à en juger par la proximité. Le conseil, une telle découverte devait susciter nombres d'ambitions pour le pacifique village d'Iwa et nombres d'entres elles ne pourront maintenir la paix, cela est sûr. Il allait falloir porter des couilles. Une paire aussi dur que les murailles qui vous protège.

Et tu étais sûr que cela été impossible pour Iwa. C'est là que tu écoutes et que tu entends. Surement que, plongé dans leurs réflexions, les personnes de cette pièce ne faisait plus attention à l'extérieur. Le monde du ninja était depuis longtemps régit par des règles dont tu n'ignorais pas contenance, la connaissance en faisait partie et était, pour la plupart des cas, raison de mort. En écoutant les paroles, tu retenais ton grognement, comment étais-ce possible ? Ainsi donc.. Ne retenant plus ton rire qui éclate au grand nuit, insalubre au clair de lune et bourré de promesse dangereuse, tu t'éloignes. Du peu que tu avais entendu, il te restait un peu plus de deux heures,c 'est pourquoi tu te rends dans un bistro à la bifurcation entre le centre et la porte. Laissant simplement tes vêtements imbibés asperger le parquet d'humides gouttes.

Maintenant la question c'était, que voulais-tu ?



Le liquide brûlant descend le long de ta gorge, le regard vide, la tête pleines de pensées incommodante. Tu te relèves une fois ton verre fini, souplement tu redresses ton dos et te permets un petit gémissement de bonheur. Alors que la porte gronde, tes pas attestent ta sortie d'un claquement brusque lorsque ta bottine ninja atterrit dans l'une des flaques de flotte devant la boutique. Sans un mots tu t'échappes, démontrant ce choix face à ce carrefour, défiant le destin et jurant que rien ne t'arrêteras, jamais. Au comble de l'arrogance, un sourire fier fige ton visage. La prétention, il te fallait manipuler avant de l'être. Prenant une nouvelle fois la direction de la grotte, tu allais forcer le destin. Dans ce bar, nombreuses sont les choses que tu avais entendu, c'est une méthode pratique et courante chez les ninjas, mais peu utilisée au sein même des villages, c'est pourquoi on ne se méfie pas. Aveugle est celui qui ne voit pas ou celui qui ne peut voire malgré une vision inaltérable ? T'arrêtant ici, au milieu d'une rue, le museau levé au cieux. Pour la première fois tu prends le temps de la regarder, la lune. Si bien visible ce soir là, aussi éclatante que ravissante et d'un nacre à en faire blanchir n'importe quel bourreau. La beauté inaccessible, celle qui observe sans jamais s'ébranler.

Et il apparut. Droit, immédiatement tu te cambres, adoptant ce qui devait être pour cette organisation.  Il était aveugle, aussi tu pouvais garder ton sourire, celui qui te permettras de garder le pouvoir face à cet homme aussi longtemps qu'il le faudra. Il fallait que ta voix le transperce d'empathie, que tu lui donnes ce qu'il veut de toi. Et de quoi un homme aveugle et utopique peut-il avoir besoin ? Tu n'as pas la réponse, mais il te fallait la trouver, tu comptais sur l'instant présent et l'adrénaline pour lui faire entendre ce qu'il voulait. « Shusen-shi, je ne t'attendais plus. » Déjà s'était-il figé lorsqu'il t'a entendu, fut-il les muscles bandaient après avoir compris tes paroles. C'est pourquoi, laissant un fin rire digne de ton apparence androgyne s'échappait tu te permets quelques paroles qui devront le détendre. « Gomen gomen, je ne voulais pas te faire peur ! » Toisant la lune, tu le sens bouger, il était sûr qu'il était stressé, aussi tu ne fus pas véritablement surpris de sentir un acier fin et froid mordre sans état d'âme ta jugulaire si tendre. Ne laissant rien paraître, si ce n'est le sang qui afflux dans tes muscles. Le chakra prenant possession de tes tenketsus les plus éloignés, les canaux de ta viande tant travaillée s'ouvrant à l'hémoglobine qui te permettra d'assouvir le monde. Tu restes sur tes gardes alors que les paroles qu'il murmure te parviennes.

Personne ne me fait peur, que veux-tu et que fais-tu là, s'exclame t-il d'une voix qu'il a certainement voulu froide, J'ai la lame facile, VOUS devriez faire attention. intérieurement et connaissant le rôle qu'il devait tenir, tu te cloîtres dans le silence. « Je serai la lumière de tes ténèbres, à ta place je ne ferai pas ça, tu pourrais amèrement le regretter. » Tu y croyais. Cependant tu perdais déjà un bon point face à lui, son incapacité à voir te privé de tes genjutsus qui étaient d'une efficacité rare, puisque chaque utilisation menait à la fin d'un combat. Le cruor divin s'écoule lentement le long de ton artère si précieuse à ta vie. Et tu encaisses son cou, surement ne veut il pas de ta lumière. Se rendait il seulement compte que tu pouvais l'écraser et que.. ô divin dieu tu en avais envie? Tu voulais voir son hémoglobine, tu voulais tâter de ses globules rouges, mais encore plus te défouler sur sa carcasse. Cependant, réprimant difficilement un tremblement, ta langue passant doucement sur tes lèvres, il allait falloir jouer serré.



Passant doucement ta main le long de l’aine de ton ancienne coéquipière, expirant difficilement face à elle. Le moment difficile passait, tu devais annoncer à ta tendre que tu comptais prendre ta chance. Il n'avait pas semblé te vouloir. Le temps au temps, c'était le cas de le dire. Il n'allait pas avoir le choix, tu n'allais pas le lui laisser. Soit il te prenait, soit tu le prenais et tu noircissais abondamment ses ambitions de façon à ce que le miroir agisse une nouvelle fois, l'envers...



©Morphine

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Eikõ 栄光 price of fame, prince of darkness ♅   Aujourd'hui à 6:41
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Josh Price [TERMINE]
» | When Darkness Falls
» Star Wars KotOR : Age Of Darkness V2
» mansion of darkness
» Carey Price donne raison à Bob Gainey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum