Topsites




 
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
asura katon senju Shūsen mokuton sennin enton
Derniers sujets
» Renouveau
Dim 29 Déc - 19:39 par Kurorai Rin

» P'tite question
Sam 21 Déc - 19:52 par Meian Noroi

» Fûma no Jutsu
Sam 9 Nov - 13:22 par Fûma Tarō

» P'tite question
Dim 3 Nov - 0:16 par Doc Saîto

» La rose à 10
Mer 30 Oct - 20:48 par Eikõ

» # Livret de techniques ▬ ALPHA S. GETSUREI
Mer 30 Oct - 18:25 par Meian Noroi

» The Nurse Boy [ 40 % ]
Mer 30 Oct - 17:37 par Meian Noroi

» Urakami Iori [U.C.]
Mer 30 Oct - 17:36 par Meian Noroi

» Présentation de Bakura - Jinchuuriki du Gobi
Mer 30 Oct - 17:33 par Meian Noroi

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      

Sujets similaires

Partagez | .

 KOTARÔ ⊹ en cours.


Messages : 2
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 21
MessageSujet: KOTARÔ ⊹ en cours.   Mer 18 Sep - 20:15
Kotarô Ryûken



Le dragon borgne ⊹ 31 ans ⊹ Kumo ⊹ Raikage
No matter what we breed we still are made of greed, this is my kingdom come.

Spécialisations
primaire - ninjutsu
secondaires - kenjutsu, fuinjutsu
tertiaire - taijutsu
Affinités
raiton
suiton
Kekkai Genkai
ranton
Style de combat style du clan Ryûken : style du dragon foudroyant (combat à 6 sabres + utilisation du raiton)

Là où certains ne voient qu'une ombre dévorante, obstruant jusqu'au dernier de nos sens, d'autre ont encore la prétention d'y voir une part de lumière. Une lumière déchirante, aveuglante et étincelante permettant de créer un juste équilibre dans ce monde aujourd'hui dépourvu de tout sentiment. Ce ne sont que des illusions de pauvres fous croyant à la naissance d'une paix durable entre chaque pays, entre chaque nation. Malheureusement pour eux, il existera toujours des hommes prêts à se battre jusqu'à pourrir leurs âmes à l'extrême tout comme il en existera toujours d'autres dont la pensée tend entre ces deux opinions. Kotarô est l'un d'eux. Son éducation, son clan, son but... Tout se résume ainsi : obtenir la paix par la guerre.

Prologue

Les origines du clan Ryûken sont incertaines à ce jour, tant les années ont passées depuis son fondement. Néanmoins, les rumeurs permettent aisément de retracer le parcours de ces combattants d'exception et entièrement dévoués à la guerre.

Bien avant la création des nations, avant la naissance du tout premier shinobi et baptisé dieu de ces derniers : le grand Ermite Rikudô, ce clan de soldats prospérait. Puissants, robustes, vaillants, les héritiers de ces hommes et femmes n'eurent jamais peur de croiser le fer avec l'un de leurs adversaires. Ils n'eurent jamais peur de donner leur vie pour étendre leur influence et faire connaître leur nom par delà les contrées les plus lointaines du continent. Bien qu'ils partirent avec peu de moyens, ils bataillèrent jusqu'à ce que l'aube devienne rouge tant le sang coulait le long de leurs lames sans jamais baisser les armes. Ils se forgèrent ainsi une réputation de fiers guerriers sans aucune lacune quant aux guerres et tactiques militaires. Toutefois, ils ne purent prendre une grande importance que lorsqu'ils acquirent ce chakra tant convoité et réussirent à le manipuler pour lui donner vie à l'extérieur de leur corps et l'insuffler dans leurs armes. Tel le fier dragon vénéré du clan dont les crocs étaient parsemés d'éclairs déchirant et transperçant toute matière jusqu'aux fondements de la Terre, ils transformèrent cette énergie. Ils se l'approprièrent pour pouvoir créer la foudre aussi simplement que le Rikudô lui-même.

Déterminés à reprendre d'assaut de nombreuses terres perdues au cours du temps, ils s'allièrent avec le clan Yotsuki dont ils partageaient les idéaux et certaines de leurs capacités. De cette union naquît le village de Kumo en plein coeur des montagnes du nord. Après un débat rythmé auquel participèrent les dirigeants de chaque clan, il fut décidé que le clan Yotsuki assumerait les fonctions politiques tendis que le clan Ryûken mènerait ce village caché au front en prenant en charge les fonctions militaires – un traité qui fut de nombreuses fois discutés pour accorder plus de crédit aux Ryûkens tout aussi capable de prendre la direction de cette nouvelle unité. Tout aussi menaçant que les autres villages se formant aux quatre coins du monstre, Kumo ne tarda pas à devenir un monstre en quête de puissance. Il accueillit des ninjas tous aussi talentueux que valeureux même si ses deux principaux piliers restaient les membres fondateurs. Une fois suffisamment imposante, cette organisation pensée par certains des plus grands stratèges de ce monde commença à s'étendre. Les kumojins – bien à l'abri du haut de leurs sommets – débutèrent par le sud et très vite ils convoitèrent le pays du feu représenté par les forces militaires du village caché de la feuille. Les tensions entre ces deux villages furent nourries durant de nombreuses années si bien qu'elles explosèrent et donnèrent naissance à un conflit inévitable.

Pris sur tous les fronts par ses différents ennemis, Konoha resta l'ennemi qui donna le plus de mal à ces combattants d'élite. Leurs affrontements restèrent dans la mémoire de chacun. Les pertes humaines étaient incalculables et les dégâts infligés à l'environnement entourant le champ de bataille furent tellement lourds que ces lieux sont aujourd'hui nommés ''ceinture de feu des terres dévastées'' et agissent à la manière d'une muraille imprenable pour Kumo. Malheureusement, la succession de pouvoir suite au décès du Shodai Raikage entraîna un adoucissement de ce désir de conquête insatiable mais bien que mal perçu par le clan Rŷuken dont les fonctions s'en voyaient amoindries il n'y eut aucune discorde interne.

Petit à petit, d'autres clans se formèrent au sein du village de nuages. Des clans aux techniques inconnues, aussi bien utiles à l'armée qu'à d'autres services comme celui des renseignements. Quant à eux, les Ryûkens ne cessèrent de se développer. Leur art connu comme ''style du dragon foudroyant'' s'enrichit en terme de diversification mais aussi en terme de nature puisque grâce à l'union de l'un de ses hommes à une femme d'un petit village du pays de l'eau une branche de cette famille - ou du moins quelques rares membres pouvant être comptés sur les cinq doigts d'une main - eut la chance d'acquérir une nouvelle nature de chakra et un attribut héréditaire aussi précieux que tous les trésors du clan. Le contrôle des tempêtes et de l'orage, un nom rêveur pour un don consistant à mêler la foudre à l'eau et alors lancer des faisceaux d'énergies dévastateurs. Leurs utilisateurs furent connu sous l'appellation de ''héros'' tant leur pouvoir était devenu utile lors de nombreux combats où ils purent renverser la situation grâce à l'effet de surprise et la manière purement stratégique dont ils exécutaient leurs techniques. En conséquence de cette nouvelle réputation, ils prirent davantage d'ascendance sur le clan Yotsuki même si ces derniers étaient toujours à la tête du village jusqu'à ce que l'un d'entre eux vienne enfin occuper cette place tant convoitée.

First chapter

Son tantô dont la lame lumineuse à souhait reflétant la lueur du soleil de midi fendait l'air à l'horizontale. L'électricité qui s'échappait avec abondance du bout de ses doigts et qui se propageait à travers l'arme émettait un bourdonnement quasiment inaudible. Sa respiration se saccadait davantage au fur et à mesure qu'ils répétaient ses mouvements encore et encore pour acquérir une meilleure vitesse, une meilleure précision. Les gouttes perlaient son front, essuyées par ses mèches de cheveux noires aux reflets empruntant leur couleur à la nuit elle-même. Sans s'arrêter ne serait-ce que quelques minutes pour se reposer, il continuait son entraînement de manière intensive sous les yeux de son aîné. Quelques années seulement les séparaient mais on pouvait constater une différence de niveau indéniable entre ces deux-là. Un écart qui diminuait un peu plus chaque jour tant les efforts que Kotarô faisait pour acquérir la reconnaissance de son père. Le jeune shinobi alors genin portait avec fierté le symbole de son village mais le délaissait au profit de celui de son clan représentant le souffle si puissant du dragon emblème des Ryûkens. Sa tenue ouverte et aux manches courtes ne cachait pas ses muscles qui lui semblaient être en feu. Après avoir jeté un regard à son observateur, il déglutit et reprit jusqu'à ce que son corps épuisé rencontre brutalement le sol poussiéreux de la cour de la demeure du clan.

Son frère n'eut guère le temps d'agir qu'une voix surgit à travers l'ombre de la bâtisse. « Hayate ! N'intervient pas. » Interrompu par leur père, il n'eut d'autre choix que d'acquiescer et d'attendre. « Il n'apprendra jamais si te trouves toujours derrière lui pour le relever. » Sec et particulièrement dur, le dirigeant du clan Ryûken restait toujours égal à lui-même. Fils du précédent chef lui-même fils du précédent chef avant lui, il était conscient que l'un de ses deux enfants devrait reprendre la succession à sa mort. Leur enfance ne fut pas difficile. Ils n'eurent pas cette histoire tragique comme bon nombre de guerriers légendaires. Ils grandirent de la même façon dans les traditions du clan, dans le but de devenir à leur tour de grands stratèges et surtout d'acquérir une puissance extraordinaire égale à celle de leurs ancêtres. Malheureusement tous les deux n'étaient semblables sur aucun point. Le plus âgé, Hayate, possédait une grande intelligence et apprenait rapidement si bien qu'il fut promu chûnin avec un an d'avance sur ses camarades mais le second à défaut d'être naturellement talentueux était persévérant et - comme le prouvait cet entraînement draconien - déterminé. De même leur caractère respectif les différenciait car là où l'un plus sage d'esprit faisait preuve de bonté, le second ne voyait et ne jurait que par la force. Et si le plus âgé devait reprendre les rennes après la mort de son père, ce dernier n'arrivait pas à l'imaginer comme responsable de cette famille et donc responsable de l'organisation militaire du village. Hayate était aussi puissant qu'on aurait pu l'attendre, mais faisait preuve de trop d'altruisme à son goût. Kotarô lui possédait la tête adéquat mais n'avait pas encore développé le ''talent'' nécessaire à ce titre. Un dilemme compliqué en soit.

Alors qu'il entendait les paroles de son père à son égard, Kotarô tendit une main vers son sabre qu'il empoigna. Il le planta d'une facilité déconcertante dans la roche qu'il ne tarda pas à fouler de nouveau après s'être servi de l'arme comme d'un appui pour se redresser et se tenir droit devant eux. Il leur jeta l'un de ces regards perçants jusqu'au tréfonds de l'âme, un simple regard digne d'un long discours, un regard animé par la volonté de les surpasser. Sans attendre une seconde supplémentaire, il reprit ses exercices.

Il parvint à se qualifier pour l'examen de sélection des chûnins tant attendu grâce à ces efforts perpétuels. Ce fut par ces quelques épreuves qu'il se révéla enfin comme étant un shinobi d'exception. Il fit preuve de férocité, vélocité, ténacité autant que d'une grande maîtrise de son chakra par l'utilisation parfaite du raiton utilisé stratégiquement avec des techniques du répertoire suiton qui ne manqua pas de surprendre les examinateurs tout comme son propre père.

Une fois promu chûnin tout comme son frère avant lui, il n'échappa pas aux nombreux questionnements quant à l'apprentissage de cette nature de chakra. Convoqué, il se retrouva face aux patriarche et son regard assassin. L'ambiance était certes glaciale mais ne laissait entrevoir rien de relativement mauvais. « Quand et comment as-tu appris ça, Kotarô ? » Non pas que le fait de maîtriser une seconde nature de chakra soit un véritable exploit pour des hommes issus d'un clan dont la réputation laissait entendre l'utilisation simultanée de ces deux forces, mais le jeune chûnin lui l'avait apprise de son propre chef. Il repensait encore à ces quelques rares fois qu'il lui avait suffi de voir son père exécuter une technique de ce type pour en assimiler les bases et les reproduire jusqu'à la dominer de manière approximative. [...]

Bang ⊹ Un forum pouvant aller loin ⊹ Par Tak ⊹ Date Masamune ⊹ Validé
© bang

Voir le profil de l'utilisateur
Déserteur d'Iwa ~ Rang B
Messages : 57
Date d'inscription : 14/09/2013
Déserteur d'Iwa ~ Rang B

Fiche de Suivi
Niveau: 10
Expérience:
42/100  (42/100)
MessageSujet: Re: KOTARÔ ⊹ en cours.   Lun 21 Oct - 20:51
Bonsoir !

Petit UP, tu en es où ^^ ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 21
MessageSujet: Re: KOTARÔ ⊹ en cours.   Jeu 24 Oct - 18:51
Ça avance doucement. J'essaie de trouver le temps de passer sur l'ordi pour terminer ça rapidement mais en ce moment c'est plutôt galère donc je ne terminerais certainement que la semaine prochaine. ^^'
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: KOTARÔ ⊹ en cours.   Aujourd'hui à 6:42
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cours de latin
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» Cours de LLCE Anglais
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum