Topsites




 
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
asura mokuton katon sennin enton senju Shūsen
Derniers sujets
» Renouveau
Dim 29 Déc - 19:39 par Kurorai Rin

» P'tite question
Sam 21 Déc - 19:52 par Meian Noroi

» Fûma no Jutsu
Sam 9 Nov - 13:22 par Fûma Tarō

» P'tite question
Dim 3 Nov - 0:16 par Doc Saîto

» La rose à 10
Mer 30 Oct - 20:48 par Eikõ

» # Livret de techniques ▬ ALPHA S. GETSUREI
Mer 30 Oct - 18:25 par Meian Noroi

» The Nurse Boy [ 40 % ]
Mer 30 Oct - 17:37 par Meian Noroi

» Urakami Iori [U.C.]
Mer 30 Oct - 17:36 par Meian Noroi

» Présentation de Bakura - Jinchuuriki du Gobi
Mer 30 Oct - 17:33 par Meian Noroi

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      

Sujets similaires

Partagez | .

 Acte I ▬ Au commencement

« Master Game »
Messages : 70
Date d'inscription : 10/09/2013

Fiche de Suivi
Niveau: 99
Expérience:
990/990  (990/990)
MessageSujet: Acte I ▬ Au commencement   Sam 14 Sep - 18:03


Le monde n’est que ce que l’on fait de lui. Or, les hommes ont établi les bases d’une utopie durable… Le mal est menacé, et Madara perdra, car les forces alliées ne lui permettront jamais de parvenir à ses fins. C’est ainsi qu’est écrite l’histoire, le roman d’une vie pauvre en rudesses, et qui, même si elle déplore de nombreux bas, restera à jamais au-dessus des fourberies du mal… Pourtant, on accole une seconde hypothèse à cette chronique. Un monde ravagé par la haine, le miroir ne reflétant que l’opposé de ce que l’on croyait exact jusqu’à maintenant. Une peuplade consumée par des dirigeants haineux, avide de pouvoir à l’instar de la guerre des clans d’autrefois. Et c’est ainsi que l’on chamboule ce monde de paix, pour livrer son contraire, son Yang, à un tout nouveau contexte : celui de Kagami No Shougai !



Au commencement


Dans le monde où nous nous trouvons désormais, les rôles se sont inversés… Le bien est devenu mal, et le mal est devenu bien. La raison est simple : les prémices des villages n’ont cessé d’être alimentées par des besoins de compétition. En effet, les clans bataillant sans relâche ne furent stoppés par les partisans de la juste cause qu’étaient les Senjus, et plongeant dans les abysses d’une guerre sans fin, la formation des cinq grandes nations n’exprima que la croissance d’un peuple voué à mourir au combat. Konoha, Suna, Kumo Kiri et Iwa étaient nés sous une même enseigne : celle de la haine couplée à la terreur et le sang. Les Kages des villages ne se souciaient guère du bien-être de leurs habitants, eux même rongés par les maux du passé, manipulés par les mots de leurs dirigeants. C’est ainsi que mollement, le monde sombrait, toujours plus, dans les bas-fonds des ténèbres, les yeux fermés sur la vision plaisante de la paix, mot qui peu à peu disparaissait et qui devenait éphémère.

Visant toujours plus haut, cherchant à devenir toujours plus dangereux, la conquête de territoire était devenue chose commune. Aussi, rude fut la surprise de voir des alliances s’établir au sein de cet amas de combat. Comme le vent qui s’engouffre entre les arbres, portant les feuilles mortes au-delà du temps, Konoha trouva sa place au côté de Suna. Comme la foudre, dangereux éclair soutenu par les vagues de l’océan, Kumo se noya d’idée de conquête auprès de Kiri. Alors que cette vision était belle, le fond, lui, restait le même : amplifier les forces pour frapper toujours plus fort. Pensant ses blessures, Iwa se mit à changer, comprenant que le chemin emprunté n’était pas le bon. Si ce dernier n’avait retrouvé une paix totale, son périple sur les champs de bataille trouvait lentement ce repos si apaisant.

Nonobstant, les coups-bas continuaient, avant que de l’ombre, la lumière ne réapparaisse.
Kuranato, la blanche colombe voyait le jour entre ces murs de cadavre. Après la découverte dans les grottes sacrées d’Iwa d’une prophétie laissée par le Rikudou Sennin, le groupuscule ouvrait ses ailes pour prendre son envol. Ses plumes opalines lui permirent de voler au-dessus des affrontements, percevant les éclats du soleil, la chaleur de la vie et de l’amour. Kuranato, groupe œuvrant pour la paix prenait place dans ce monde même si encore inconnu, le renouveau était là, avec pour principe de façonner ce que les hommes se voulaient de détruire : le bien !

Quand Akatsuki influence le mal, Kuranato répand le bien. Le miroir s’inverse, encore et toujours, et le choix des hommes est là pour façonner le futur. Car oui, N’oublions pas : Le monde n’est que ce que l’on fait de lui.

Voir le profil de l'utilisateur http://kagaminoshougai.forumactif.org
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fin de l'acte et passage en beta
» Acte 1 : Changer les traditions !
» COUTUMIER MAINOIS -VI-VII [abrogé]
» Dominicanie: Proposition sur les enfants d'immigrants illega
» Un acte , un destin qui change...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum