Topsites




 
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
mokuton sennin katon enton senju asura Shūsen
Derniers sujets
» Renouveau
Dim 29 Déc - 19:39 par Kurorai Rin

» P'tite question
Sam 21 Déc - 19:52 par Meian Noroi

» Fûma no Jutsu
Sam 9 Nov - 13:22 par Fûma Tarō

» P'tite question
Dim 3 Nov - 0:16 par Doc Saîto

» La rose à 10
Mer 30 Oct - 20:48 par Eikõ

» # Livret de techniques ▬ ALPHA S. GETSUREI
Mer 30 Oct - 18:25 par Meian Noroi

» The Nurse Boy [ 40 % ]
Mer 30 Oct - 17:37 par Meian Noroi

» Urakami Iori [U.C.]
Mer 30 Oct - 17:36 par Meian Noroi

» Présentation de Bakura - Jinchuuriki du Gobi
Mer 30 Oct - 17:33 par Meian Noroi

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      

Sujets similaires

Partagez | .

 Une journée dans l'enfer de la fosse ∆ Mission Rang D

Genin de Konoha
Messages : 37
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 23
Genin de Konoha

Fiche de Suivi
Niveau: 3
Expérience:
0/30  (0/30)
MessageSujet: Une journée dans l'enfer de la fosse ∆ Mission Rang D   Mar 8 Oct - 9:07



Alors que le soleil venait de faire son apparition sur le village caché des Feuilles, la plupart des marchands étaient déjà au travail depuis de nombreuses heures. Cependant, il y avait aussi d'autres personnes réveillés depuis un bon moment, tout comme Tengoku. En effet, dans le quartier du clan Nara, la plupart des membres étaient déjà réveillés et certains s'entraînaient durement, tout comme faisait à l'instant même le jeune shinobi. Très atteint par sa dernière mission et les meurtres qu'il avait dû commettre, il se posait énormément de questions sur lui et sur ce qu'il était capable de faire pour protéger son village. Certes, il n'avait pas tranché la gorge des deux mercenaires directement, mais il avait tout de même trouvé une stratégie basique pour que ces deux équipiers du moment puissent le faire eux-mêmes. Cela voulait tout simplement dire, qu'il était à l'origine de ces meurtres et il se demandait vraiment ce qui allait arriver par la suite. Très en colère à ce moment-là, il avait prononcé des mots très durs à l'encontre du Hokage, tout cela à voix-haute, sans s'en rendre compte immédiatement. Il ne savait pas vraiment si quelqu'un avait pu l'entendre et il savait que si c'était le cas, il aurait de très gros ennuis, mais il n'avait pas peur. Depuis toujours, ces parents et les autres membres de son clan, avaient entraînés Tengoku psychologiquement, pour toujours donner le meilleur de soi-même, mais aussi de ne pas craindre la mort. Même s'il se demandait ce qui allait se passer, il n'avait pas peur de mourir, parce qu'au final, la mission avait été remplie et le jeune ninja savait que c'était tout ce qui comptait aux yeux de l'Hokage. Ne voulant plus penser à cette mission particulièrement éprouvante pour lui, il décida d'arrêter son entraînement et de faire une partie de shôgi avec son père. Quoi de mieux pour améliorer sa stratégie que de jouer à ce jeu, l'un des plus durs et qui demandait vraiment une concentration extrême, ainsi que le sens très affiné pour organiser une stratégie et mettre à néant celle de son adversaire. Comme souvent, Tengoku remporta la partie, son père semblait vraiment surprit à chaque fois. Il voyait au fur et à mesure du temps les compétences intellectuelles de son fils s'améliorer et il était vraiment heureux pour lui. Pour tout vous dire, il était plus que fier de son fils et il ne doutait absolument pas de ces capacités et du fait qu'il allait devenir un shinobi respecté et puissant de Konoha. Alors que la partie de shôgi venait de s'achever, la mère du jeune homme entra dans la salle et tendit une lettre à Tengoku. Le jeune homme se saisit alors de la lettre et sortit de la pièce pour pouvoir être seul pour lire la lettre, tout simplement. Lorsqu'il acheva la lecture de cette lettre, il semblait perturbé, son regard était vide et un léger soupir se fît entendre. Comme il le soupçonnait, l'Hokage avait eu vent de ce qu'il avait dit, ce qui prouvait qu'ils devaient être surveillés en personne et que c'était la garde personnelle du tyran, qui devait être dans le coup. Évidemment, la mission était très difficile pour un jeune homme de cet âge-là, mais il n'avait pas le choix, comme toujours.

Cette fois-ci, il se prépara et sortit de chez lui, gardant la lettre dans sa poche, tout en se dirigeant vers la fosse commune, endroit sinistre et macabre qui accueillait tout simplement les corps de tous ceux qui étaient morts suite à une mission. Cependant, on trouvait plus de personnes innocentes et qui avaient osés dire tout haut ce que les autres pensaient tout bas. Le problème pour Tengoku, sera de voir le visage de ces certains villageois qui n'avaient rien fait de mal et qui avaient juste exprimé ce qu'ils ressentaient. Le jeune membre du clan Nara savait très bien que cette mission était en quelque sorte un avertissement, un message pour qu'il comprenne que la prochaine fois, il devra retourner une nouvelle fois près de cette fosse, mais pas pour le même motif. En effet, il avait bien compris ce que cela signifiait et la prochaine fois, il tiendra compagnie aux nombreux cadavres qui s'empilaient au fur et à mesure du temps qui passait. Après quelques minutes, il arrivait devant cette fameuse fosse et voyait déjà les corps de ceux qu'il allait devoir mettre dedans. C'est à ce moment-là qu'il ressentit comme un pincement au coeur et recula légèrement. Voir tous ces corps, cela lui faisait vraiment quelque chose, mais il serra les poings et fît quelques pas, afin d'arriver à quelques centimètres d'eux. C'est alors qu'il aperçu l'un des deux Genins avec qu'il avait fait la mission venir vers lui. Apparemment, il était ici pour la même raison et ils se contentèrent de sourire, une façon de se dire qu'ils n'avaient pas le choix et qu'ils devaient le faire sans plus attendre. Au fond, Tengoku savait que des corps, il allait en voir très souvent, il allait tuer des hommes, pour le bien du village, c'était évident. Cependant, lorsqu'il envoya son premier corps dans la fosse, il savait bien que tous n'étaient pas des ninjas et qu'il y avait surement des villageois parmi eux. Tuer pour le village, c'était une chose tout à fait " normale" pour lui, mais pas de tuer des innocents, c'était contre sa nature et ses principes. Il continua à mettre les corps dans la fosse, tout en regardant leur visage, se sentant vraiment perdu, voir triste, car sa réflexion était bien vraie et la plupart étaient des villageois qu'il connaissait bien. Tout au long de la journée, les deux ninjas faisaient toujours la même chose, mais la température montait très vite et les rayons du soleil étaient très forts. Bien évidemment, avec une telle chaleur, on pouvait sentir l'odeur qui émanait des cadavres, ce qui fît reculer au bout d'un certain temps les deux Genins. Cette odeur était bien trop forte, Tengoku déchira un morceau de tissu qu'il avait dans sa poche et l'attacha de façon à ce qu'il ne sente plus cette odeur si caractéristique de la mort. Lorsqu'ils tombèrent tous les deux sur les corps des deux mercenaires, qu'ils avaient tués lors de la dernière mission. Le jeune membre du clan Nara, le regard vide ne bougeait plus, la colère montait en lui, il aurait voulu crier et insulter l'Hokage de lui faire subir ça, mais s'il le faisait, il rejoindrait sans aucun doute les autres cadavres dans la fosse et ce n'était pas ce qu'il voulait.

Il se remit au travail quelques instants après, étant plongé dans ses pensées, se remémorant le jour de cette fameuse mission assassinat. Un léger soupir se fît entendre et il reprit le travail sans rien dire, l'esprit ailleurs, tout en espérant que cette mission répugnante allait bientôt s'arrêter. Alors que tous les corps avaient été déposés dans la fosse, un homme apparu presque immédiatement après et s'approcha des deux ninjas, le visage fermé et optant pour une attitude très froide.

« Je vois que vous avez terminé, ne vous attendez pas à des félicitations ou ce genre de choses, vous avez fais votre travail et c'est tout. La prochaine fois, faites attention à vos paroles, sinon vous finirez comme tous ceux que vous avez côtoyés, l'espace d'une journée. C'est bien clair ? »

Ne voulant pas avoir de soucis supplémentaires, Tengoku se contenait comme il pouvait pour ne pas lui faire regretter ces paroles, qui cachaient en réalité des menaces et rien d'autre. Serrant les poings, il se calma rapidement lorsque son équipier d'aujourd'hui posa la main sur son épaule et se contenta de sourire légèrement, comme pour lui dire que cela ne servait à rien. Après tout, il avait tout à fait raison et il ne risquait que de s'attirer encore plus de problèmes par la suite, cela n'en valait donc pas la peine. Il se mit à sourire aussi, même si le coeur n'y était pas pour lui faire comprendre qu'il avait raison et partit donc de cet endroit, détachant le foulard qu'il s'était improvisé. Il le laissa glisser le long de son visage et ne prit pas la peine de le ramasser lorsqu'il tomba au sol. Il voulait quitter cet endroit le plus vite possible et ne plus penser à cette mission qui avait vraiment été très dure pour lui, mais comme il savait gérer ces émotions et rendre sur lui, il n'avait montré aucun signe de tristesse ou de peine. Cependant, au fond de lui, il était vraiment brisé par ce qu'il venait de voir et il allait devoir se reposer et penser à autre chose, cela passera avec le temps, il le sait, mais pour l'instant, il avait juste envie d'être seul et rien d'autre...


made by BOHEMIAN PSYCHEDELIC
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» hector • "Tu seras un roi ... mon fils"
» Une magnifique journée dans la prairie [LIBRE]
» Mission rang A: Dans la jungle, terrible jungle
» Mission rang D : Du sable dans la culotte
» (mission) Dans l'enfer de la mode. [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum